__* HELL

VERSION 3
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Criera, criera pas. [Pv Livia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Criera, criera pas. [Pv Livia]   Dim 6 Avr - 17:50

"Le grenier est poussiéreux et très morbide. Il y a plein de bordel un peu partout, avec notamment quelques squelettes..."

Les dires qu'il avait entendu était vrais. Ou du moins, pour l'endroit poussiéreux et morbide et le bordel partout. Les squelettes, le jeune homme demandait à voir.

Aujourd'hui, les grêlons du début de mois d'Avril tombaient en force sur le toit du pensionnat, formant dans le jardin des tâches blanches d'amas de ces petits morceaux de neige compacte, faisant résonner chaque grain qui tombait violemment dans les couloirs sombres et vides en ce milieu d'après-midi. Zachary avait marché, s'était promené dans ces mêmes couloirs dans l'espoir prononcé de rencontrer un élève... Ou une élève. Non, personne ne semblait décidé à sortir de leur cachette, ou tout simplement de leur chambre. Effectivement, le temps sombre et orageux, sans compter ce bruit à tout rompre n'était vraiment agréable à supporter ailleurs qu'un endroit où l'on se sentait en "sécurité" ou du moins à l'aise. Si c'était possible pour un pensionnaire ici.
Les pas du surveillant ne s'entendaient donc pas, ou à peine alors que la grêle tapait contre la vitre résident à l'autre du couloir et couvrait le peu de son qu'il faisait en marchant. Ses converses noires mal lacées et particulièrement abîmées suivaient ses pieds et sa veste de costard longue volant selon le rythme de ses pas (avec dessous un T-shirt simple, blanc), Zachary jouait de ses mains avec un balle noire, ressemblant de loin à une balle de tennis, la passant de main en main, le regard ailleurs.

Bientôt, il vit une trappe au plafond. Ah? Qu'était-ce? Le grenier peut-être... Une porte résidait juste en dessous, incitant le jeune homme à l'ouvrir pour trouver à l'intérieur quelques balais, tout un kit d'accessoire de ménage ainsi qu'un escabeau. Ah bah voilà! Laissant tomber sa balle sans plus d'intérêt pour elle, Zach attrapa l'escabeau en question et le porta en dessous de cette trappe, tout en fermant la porte derrière lui. Il ne lui fallut qu'une petite minute pour passer le tête et observer le grenier.
Ici, la grêle se faisait encore plus entendre. Dans un effort physique, le surveillant poussa sur ses bras pour passer entièrement son corps dans ledit grenier et se redresser, laissant la trappe ouverte. Il se cogna légèrement la tête alors qu'il se tenait debout, et fut donc obligé de se courber tout en se massant le haut du crâne tout en passant un coup d'oeil dans le pièce (Aujourd'hui, il avait la coupe à la Jared Leto (dans 30 secondes to Mars) & Zachary Quinto (dans Charmed) x)).

"Le grenier est poussiéreux et très morbide. Il y a plein de bordel un peu partout, avec notamment quelques squelettes..."

Je le redis une fois, mais c'est la description qu'il tira immédiatement en voyant l'endroit. D'ailleurs, une malle attira son regard et sa curiosité, l'obligeant à s'y diriger pour l'ouvrir dans un coup de force, étant légèrement abîmée et sûrement pas toute neuve. Oh. Il l'avait trouvé son squelette... Vous voyez le genre de cadavres comme pourris depuis un moment, à moitié squelettique? Bah... Voilà. Sans un mouvement de recul, juste un regard indifférent, les yeux du surveillant se posèrent sur la cause sûrement de la mort de ce... Pensionnaire: un couteau à la lame rougie par la rouille, et ayant perdu de son tranchant par cette même rouille était coincé entre deux côtes visibles.
Sans plus d'hésitation, il posa sa main sur le manche et le tira d'un mouvement sec, soulevant légèrement le cadavre avant qu'il ne retombe comme une masse au fond de la malle dans un léger "crac" qui ne fit qu'arracher un sourire sadique au jeune homme, couteau en main avant de refermer cette même malle.

Ce qu'il ne savait pas, c'était que derrière lui quelqu'un avait fait son apparition. Il se redressa doucement tout en regardant sa trouvaille avant de se retourner et de voir se dresser à environ 5 mètres de lui une jeune femme: la nouvelle surveillante. Il en avait entendu parler, et la reconnue. Pourquoi? Il ne savait pas, il se doutait bien qu'une élève ne serait restée si elle l'avait vu ici... Elle ne serait même pas montée jusqu'ici. La trappe était refermée, coupant une source de lumière, la dernière venant d'une fenêtre à l'autre bout de la pièce sous les toits, donnant une lumière sale et faible.
Il rabaissa son bras tenant le couteau, se tenant droit (à l'endroit où il était placé, il pouvait se tenir debout) et regarda la nouvelle venue.


- Bonjour Livia.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Criera, criera pas. [Pv Livia]   Mer 9 Avr - 3:22

- Bonjour Zachary, répondit-elle d'une voix à la fois amusée mais pas particulièrement surprise. Elle avança un peu... Chacun pas relevait un voile de poussière. Toucher n'importe quel objet présent dans la pièce et il en était de même. Elle dû même pousser une toile d'araignée, avec un air légèrement dégoûté, histoire de se faire une place. La démarche à la fois assurée et enfantine, elle fit le tour de l'autre surveillant, en inspectant les lieux. Les rumeurs à propos de l'endroit semblait tout à fait exactes! La poussière était non seulement sur le sol et les meubles, mais également dans l'air, le rendant par la même occasion lourd et presque opaque. La lumière dans le fond n'arrangeait absolument rien. Au contraire... Une surprise partie pour la soirée de Halloween serait tout à fait à son aise ici, pour ce qui est de ses invités... Arrivée devant la fenêtre, elle posa ses bras de part et d'autre et tenta de voir à travers. Impossible de dire si la saleté et la grêle empêcher de bien y voir. Elle regarda finalement Zachary. Sa voix était toujours la même, joueuse.

"C'était une mauvaise idée de laisser la trappe ouverte... Qui sait qui d'autre aurait pu y monter? Tu te rends compte... si ça avait été un élève?"

Le bonnet de sa cape ébène ainsi que ses bottes témoignaient de son passage à l'extérieur. Le reste n'était qu'une robe noire également lui arriva au milieu des cuisses. Livia adorait marchait sous ce temps. Elle aimait sentir le froid... Il annihilait tellement de choses. Elle se souvenait d'une fois où ses mains étaient ensanglantées... Nulle eau n'avait réussi à en retirer le sang - dans son esprit du main -. Alors, elle avait baissée la température de sa chambre. Pour une fois que la climatisation lui servait! Être gelée à l'intérieur lui permettait de ramener son esprit dans son corps. Impossible de rêver lorsque le corps souffre d'une telle manière! Non... Et elle s'en délectait. Comme punition, elle avait d'ailleurs trouvé une charmante idée : elle avait collée deux des pensionnaires à des piquets dans la cour. L'une était en pyjama, l'autre en caleçon. La fille avait été surprise chez les garçons! Aucun manque de savoir-vivre, ses jeunes! Heureusement qu'elle était là. Les autres surveillants...? Elle est approchée comme une louve taciturne ou comme une enfant éméchée, selon l'occasion, selon son humeur... Comme toujours. Elle n'avait pas oublié le couteau, bien entendu. Ni les légendes de sadisme courant sur son confrère. On dit que des personnes peuvent être attirées - irrémédiablement vers un danger... C'est tout à fait exact! Encore faut-il savoir d'où il vient exactement. Elle revenu à côté du surveillant elle s'assit sur la malle à côté de lui et lorgnait la lame du coin de l'oeil. Elle finit d'ailleurs par y passer un doigt et eut un vif geste de recul quand elle se coupa. Elle porta le doigt à ses lèvres pour le lécher.

"Tu as ça pour...?"
, demanda-t-elle presque innocente, en alternant son regard entre celui de son interlocuteur et l'arme en question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Criera, criera pas. [Pv Livia]   Lun 21 Avr - 3:03

" - Bonjour Zachary. "

Sa voix étant restée jusqu'à cette première apparition inconnue au jeune homme le fit légèrement tressaillir... Intérieurement bien entendu, gardant sur son visage cette même expression comme sans plus d'intérêt pour la situation présente et portant pourtant une légère lueur dans le regard prouvant un attachement à ce moment, à cet endroit précis. L'ambiance était lourde alors que la poussière se soulevant sous chacun des pas silencieux et discrets de Livia était légère, disparaissant dans l'ombre grandissante et majeure de la pièce, n'apparaissant qu'au travers de la faible lumière ocre s'échappant de la fenêtre vers laquelle la nouvelle surveillante s'approchait d'un pas amusé et léger.
Tout en inspectant les lieux, elle avait précédemment fait un tour rapide du jeune homme, comme faisait un tour d'un poteau dans les rues de Paris, comme faisant un tour pour faire un tour... Pour voir, pour observer. Lui et la pièce.
C'est donc sans plus sourciller que Zach ne lâchait des yeux la jeune femme qui marchait à présent lentement vers la fenêtre sale pour tenter d'entrevoir quelque chose au travers des carreaux couverts d'une épaisse couche de... Saleté. En vain.

" - C'était une mauvaise idée de laisser la trappe ouverte... Qui sait qui d'autre aurait pu y monter? Tu te rends compte... si ça avait été un élève? "

Ce ne fut que quelques secondes avant ces propos que la nouvelle surveillante avait fait en sorte que leur regards se croisent. Celui de cette dernière était difficile à tenir, cachant une certaine démence tout en étant accompagné de propos plus ou moins déconcertant.
D'une voix grave, la tête ayant pris légèrement un air hautain, prêt à la remettre à sa place, si la remettre à sa place il arrivait, le psychopathe repris, doucement:


- Oh mon Dieu, comment aurais-je donc fait?...

Une certaine ironie dans ses mots et dans son regard se voyait à présent, une lueur ou une étincelle de défi dans le coin de l'oeil gauche.
Si une chose que savait bien faire Zachary était, ce serait le fait de tenir un regard. Jamais il ne lâchait des yeux celui ou celle qu'il avait désigné, sauf de son plein gré. Il connaissait son regard pesant, relevant de sadisme et prouvant quelque part un problème démentiel. Et il en était fière... Il ne lâcherait pas son regard de la jeune femme, même si elle le ferait en première.
La malle craqua de nouveau. Non pas sous le poids de la surveillante, mais elle était déjà bien endommagée pour espérer tenir longtemps un corps, aussi svelte soit-il. Sachant qu'en dessous de ses fesses, Livia enfermait ainsi un squelette, cela pouvait choquer n'importe qui. Mais surtout pas Zachary. Encore moins la nouvelle d'après ses ouïe-dires. Lorsque la main de cette dernière s'approcha de sa lame jaunie, il ne bougea pas. Lorsqu'il sentit une pression sur ses propres doigts lui indiquant qu'elle avait touché cette même lame, il ne montra plus d'attention. Lorsque ledit doigt de la surveillante se porta à sa bouche, il ne détacha pour autant son regard du sien.

" - Tu as ça pour...? "

Provocatrice... D'après lui, c'était le meilleur adjectif qu'on pouvait lui attribuer à cette jeune femme dont les yeux le fixait de nouveau avec un air... Indescriptible, mais troublant.
D'un geste doux, trop doux pour un psychopathe, la main de Zach, tenant le couteau fit preuve du fait qu'il savait bouger (sachant que depuis l'arrivée de la surveillante il n'avait presque pas cillé, voire pas du tout) en amenant doucement la pointe de la lame caresser la tempe de la jeune femme puis doucement le long d'une mèche de cheveux non loin de là.


- Ca... C'est à toi de voir.

Ses yeux, depuis son arrivée, n'avaient fixés autre chose que le regard de Livia, peu croisé. A présent, ils étaient posés d'un air attentionné voire d'un air de psychopathe ayant du mal à se retenir (et encore, il n'avait pas son petit sourire aux coins des lèvres), sur la pointe de la lame de son couteau repoussant doucement et avec finesse cette fameuse mèche de cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Criera, criera pas. [Pv Livia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Criera, criera pas. [Pv Livia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le procès du docteur Livia [tout le monde]
» __--Livia--__ no comment ^^
» Docteur Livia
» Livia César - 848-6416
» Drink to forget [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
__* HELL :: • F L O O D • :: » ARCHIVES___*-
Sauter vers: