__* HELL

VERSION 3
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Premier pas puis immobile... ("Libre")

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Premier pas puis immobile... ("Libre")   Mar 12 Fév - 21:20

[Pourquoi "Libre"? Parce que ce n'est pas censé être un sujet, mais juste une arrivée. Mais si quelqu'un se sent d'attaque, qu'il se lance =)]

  • Juste en début de soirée, le ciel sur le point de se coucher, déchirant le ciel sombre de longues et vives raies de couleur derrière lui. Le taxi ne prit son temps, une fois arrivé et ayant déposé son client, il fut aussitôt reparti, aussi vite que l'on pouvait croire que le chauffeur maudissait l'endroit et le fuyait, se promettant de ne plus y remettre les pieds. La cour n'était pas accueillant: de grand arbres à l'écorce sombre et aux branches se courbant sans grâce et sans gène entourait une allée de gravier sale et mal entretenus débouchant sur une petit cour toujours de mêmes graviers en une forme de cercle. Au milieu des traces encore chaudes du taxi ayant fait son demi-tour à la va-vite pour fuir l'endroit, un jeune homme se tenait debout, contemplant la façade morne et peu accueillante. A ses pieds, une maigre "malette" ne contenant rien de véritablement orthodoxe hormis ses papiers... De faux papiers, était aussi immobile que celui à qui elle appartenait, habillé d'un costume aussi noir que la nuit s'étendant derrière lui, seule sa cravate rouge plus vif et sa chemise blanche ressortant du décors. Sans une once de peur, ni d'hésitation, Zachary se baissa et attrapa ses uniques affaires pour s'avancer ensuite d'un pas déterminé et satisfait vers la grande porte d'entrée, crasseuse et donnant peu envie d'être touchée. Pourtant, cela n'empêcha pas le jeune homme de pousser une des deux grandes portes de bois sale et terne pour entrer dans le batiment, batiment dans lequel on entre pour ne plus en sortir d'après ce qu'on disait tant de ce pensionnat sans nom. ... . (<= Première impression du hall). Les détails vinrent ensuite... Enfin, les détails... Sale fut le premier mot, poussiéreux le deuxième, et enfin non accueillant fut la dernier. Parfait. Qui viendrait se hasarder dans un endroit aussi miteux pour essayer de le retrouver? C'était effectivement parfait.
    Flash Back.
    Une nouvelle fois, il courrait. Dans un parking, les spot des voitures de sécurité rasaient le périmètre alors que son seul refuge et sa seule protection était les autres voitures, se contentant d'elles comme il pouvait pour se cacher de la sécurité. Une jeune fille avait été trouvé, deux étages plus haut, torturée et violée. C'est en glissant, évitant une nouvelle fois le phare imposant qu'il tomba dans une crevasse imperceptible dans le noir avant de s'écrouler un mètre plus bas et rouler sur quelques mètres en pente douce dans la poussière et la panique. Se cognant contre un mur, il réussit en fin à stopper ce mouvement infernal et reprendre ses esprits: il était en sécurité. L'endroit était miteux, petit, étouffant, mais sûre. Il n'avait que 16 ans, jamais il ne s'était retrouvé face à la police, jamais il n'avait osé toucher une fille.
    Fin du Flash Back.
    C'est à ce moment là que ce souvenir revint en sa mémoire, revoyant à peu près le même endroit aussi sombre, aussi inquiétant et pourtant aussi sûre. Même si personne n'est jamais en sécurité, le plus longtemps rester invisible sera le mieux. Il resta immobile, quelques longues minutes, se félicitant d'avoir accepté ce travail, ce félicitant d'avoir accepté cette vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Premier pas puis immobile... ("Libre")
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " Libre " " Les Chats Gris ne porte pas Malheur mais le Malheur les porte "
» "Une Petite Visite de Courtoisie" [Libre]
» Comment s'attirer les "foudres" d'une énorme entité de pierre vivante rien qu'en faisant une bataille magique de purée... [TOTALEMENT LIBRE]
» "Lasciate ogni speranza" /libre/
» "Ainsi, font, font, font, trois p'tits tours et puis s'en vont." (Avec Isa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
__* HELL :: • F L O O D • :: » ARCHIVES___*-
Sauter vers: